Benelux
Atelier Mobil 1™ Mobil 1

Mobil 1™ et Scott Brady Participent au Rallye Mongol

De la toundra glacée du cercle polaire aux rochers noirs de Moab, Scott Brady, pilote aventurier et directeur de la publication chez Overland Journal, a affronté les terrains les plus accidentés au monde. Pourtant, même après plusieurs centaines de milliers de kilomètres parcourus dans des conditions extrêmes, il reconnaît que le Rallye Mongol ne ressemble à aucun autre.

Avec 18000 kilomètres de terrain accidenté, de la côte espagnole au cœur de l’Asie Pacifique, le Rallye Mongol symbolise l’une des dernières aventures dans un monde devenu trop prévisible.

Contrairement aux épreuves classiques qui prônent la sécurité, le Rallye Mongol sort des sentiers battus et s’expose aux imprévus.

 
 

Il ne s’agit pas d’une course officielle. Les systèmes de navigation par satellite sont strictement interdits. Pour Brady, “Il s’agit d’une épreuve en solitaire au cours de laquelle les participants sont entièrement livrés à eux-mêmes.”

Et comme si ça ne suffisait pas de traverser des continents et des contrées qui comptent comme les plus inhospitalières au monde, on ne peut pas utiliser le moteur de son choix — le règlement stipule que la cylindrée ne doit pas dépasser 1,5 litre.

En juillet 2010, Brady et son copilote Charles Nordstrom ont quitté les rues de Barcelone à bord de leur Suzuki Jimmy de 2001, propulsé par un robuste moteur de 1,3 litre.

Pour parcourir sans encombre près de 18000 kilomètres, traverser des déserts, franchir des montagnes, il ne faut pas prendre le moindre risque avec le véhicule. C’est la raison pour laquelle nos aventuriers ont fait confiance à Mobil 1, l’huile moteur synthétique la plus performante au monde.

“Nous avons traversé les gorges de Wakhan qui longent la frontière afghane, une région réputée dangereuse, infestée de bandits,” raconte Brady. “Dans cette région, nous avons eu à traverser une portion de route inondée. Un problème moteur nous aurait fait prendre de très gros risques.”

Après avoir passé deux mois derrière le volant et traversé 22 pays, Brady était étonné de constater que le moteur de sa voiture n’avait rien perdu de son potentiel.

“Nous avons réussi à parcourir près de 18000 kilomètres avec un moteur de 1,3 litre. Il est clair, qu’avec Mobil 1, nous avons fait le bon choix” dit Brady.

Pour accéder à l’article complet, cliquez ici. Sur la droite, vous pourrez visionner quelques-unes des vidéos surprenantes prises au cours de l’expédition.

Pour plus d’informations sur Scott Brady et sur cette expédition en Occident, il suffit de se connecter sur www.expeditionswest.com.

Pour en savoir plus sur Mobil 1™


Les sports automobiles

Du circuit à la route



Obtenir la préconisation d’une huile


> Quelle huille pour vous voiture?